Mafia à l’AIBD : trois contrôleurs et deux présumés cerveaux arrêtés par la Section de Recherche

Mafia à l'AIBD : trois contrôleurs et deux présumés cerveaux arrêtés par la Section de Recherche

La section de Recherche ( SR) de Dakar a mis fin aux agissements d’une mafia, qui a débuté à l’aéroport International Léopold Sédar Senghor avant de se dérouler à l’AIBD.

Trois (3) contrôleurs et deux cerveaux présumés, qui fermaient les yeux sur de faux documents de voyage en échange d’argent, ont été arrêtés. C’est suite à une enquête menée depuis au moins trois (3) ans. 

Selon le journal « Libération » qui donne l’information dans sa parution de ce mardi 8 octobre, c’est dans la journée du samedi 21 septembre que des gendarmes de la Section de Recherche ont fait une descente à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass (AIBD) après plusieurs mois de filatures, de recoupements et d’infiltrations, de repérages, etc. 

Infiltrant discrètement la file d’attente des passagers devant embarquer pour la Guinée Conakry, au niveau du stand de la compagnie Air Sénégal, les gendarmes passent à l’acte lorsqu’un des passagers présente son passeport au service de contrôle, qui le déclare conforme pour enregistrement.  

Trois (3) contrôleurs (Mamadou Diakhaté, Ibrahima Lô et Aly Emond Koné) ont été aussitôt arrêtés. En vérité les mis en cause avaient reçu 2 millions pour fermer les yeux sur les faux documents présentés par un Sri Lankais qui devait transiter en Guinée, où les contrôles sont moins rigoureux et rejoindre la destination de son choix. 

Deux autres personnes considérées comme les cerveaux chargés de confectionner les faux documents de voyage, ont été aussi interpellées.

Laisser un commentaire