Rapatriement de la dépouille d’Alcaly Cissé : Horizon sans frontières dénonce l’attitude des autorités saoudiennes

Rapatriement de la dépouille d'Alcaly Cissé : Horizon sans frontières dénonce l'attitude des autorités saoudiennes

Le président de l’ONG Horizon sans frontières, Boubacar Seye, a dénoncé mardi le refus des autorités saoudiennes de rapatrier la dépouille d’Alcaly Cissé, député libéral, décédé en prison en Arabie Saoudite. Il a demandé à l’Etat du Sénégal de faire preuve de fermeté, lors d’une conférence de presse.

« Le cas Alcaly Cissé est une autre opportunité pour relancer le débat sur l’assistance juridique et diplomatique de tous ces Sénégalais. Que l’Etat saoudien réclame 3 milliards FCFA pour le rapatriement du corps d’Alcaly Cissé, je ne sais pas comment il faudra qualifier cela », dit M. Seye.

A l’en croire, la honte ou l’horreur a atteint leur paroxysme, car c’est du jamais vu qu’on puisse condamner une personne jusqu’à ce qu’il soit mort et maintenant condamner son corps, c’est du jamais vu, insiste-t-il. 

Boubacar Sèye a interpellé l’opinion nationale et internationale sur le cas Alcaly Cissé et a exhorté l’Etat du Sénégal à plus de fermeté et de responsabilité dans ce dossier migratoire qui pose des problèmes à titre de paix, d’intégrité, de sécurité et de dignité humaine.

Le juge saoudien a requis le remboursement de la somme que doit l’ancien député libéral Alcaly Cissé, décédé dans une prison en Arabie Saoudite, à la partie plaignante, pour livrer le corps sans vie à sa famille, rapporte la Rfm, lundi. 

Alcaly Cissé a été condamné en 2012 par la justice saoudienne à une peine de 6 ans d’emprisonnement ferme, pour « charlatanisme et escroquerie portant sur environ 3 milliards de francs Cfa ».

Laisser un commentaire