« La lutte contre la drogue ne relève pas seulement du travail des forces de sécurité… »

Texte alternatif de la bannière

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a indiqué ce mardi que la lutte contre la drogue n’est pas seulement le travail des forces de sécurité… ». Il présidait au lycée des Parcelles Assainies, le lancement de la semaine nationale de lutte contre la drogue.

Selon le ministre de l’Intérieur, pour lutter plus efficacement contre le trafic de drogue, la Loi 2007 du 31 décembre 2007 a été adoptée. Celle-ci aggrave les peines applicables au trafic de drogue et apporte un caractère dissuasif. Les forces de contrôle se sont illustrées par la saisie d’importantes quantités de drogue et le démantèlement d’un réseau de narco trafiquants.

Un processus de longue haleine qui ne relève pas seulement du travail des forces de sécurité, en raison du caractère complexe et multidimensionnel de la drogue.

La réponse doit être holistique et concerner aussi bien la prévention, la répression, la prise en charge médicale, la réduction des risques et la réinsersion socio-économique.

Le chef de l’Etat, Macky Sall, indiquait au gouvernement l’impératif d’adopter avant fin 2016 le plan national de lutte contre la drogue, qui était l’axe prioritaire de la stratégie de lutte vis à vis de ce fléau. Ce plan compte quatre axes, à savoir le renforcement du cadre juridique et institutionnel de lutte contre la drogue au Sénégal, le renforcement de capacités des acteurs en fonction de l’offre et de la demande et l’amélioration de la communication autour du processus de lutte contre la drogue, car, les trafiquants visent beaucoup plus les jeunes.

Laisser un commentaire