Journée de la femme : la polygamie serait-elle une “injustice” envers les femmes?

Journée de la femme : la polygamie

La question de la polygamie au sein d’un foyer musulman est appréciée sous différent angles surtout dans la plupart des pays islamiques. Ainsi, selon le grand Imam de l’université Al-Azhar, une des plus hautes institutions islamique en Egypte, Cheikh Ahmed Al-Tayeb, la polygamie peut être une “injustice envers les femmes et les enfants”.

Selon cette haute autorité de l’islam sunnite, la polygamie est souvent pratiquée avec “un manque de compréhension du Coran”. Il a fait ce commentaire dans une émission de télévision hebdomadaire et sur Twitter.

L’Université al-Azhar précise, à la suite d’un tollé provoqué par son chef, que ce dernier n’appelait pas à une interdiction de la polygamie.

La monogamie est la règle, et la polygamie l’exception, précise Cheikh Ahmed al-Tayeb.

Ceux qui disent que le mariage doit être polygame ont tous tort, dit-il. Le Coran stipule que pour qu’un musulman ait plusieurs épouses, il doit obéir aux conditions d’équité“, ajoute le chef religieux.

Les femmes représentent la moitié de la société. Si nous ne nous soucions pas d’elles, c’est comme si nous marchions sur un seul pied”, a-t-il écrit sur Twitter.

Le Conseil national égyptien pour les femmes a répondu positivement à ses commentaires.

La religion musulmane honore les femmes – elle a apporté la justice et de nombreux droits qui n’existaient pas auparavant“, a déclaré Maya Morsi, sa présidente.

Avec BBC

Laisser un commentaire