Irak: l’armée irakienne a reculé face à la force de frappe de l’EI

    Irak

    Débutée il y a trois semaines, la bataille pour la reprise de Mossoul, la capitale autoproclamé de l’etats islamique, entre dans une phase cruciale.

    Si l’avancée militaire de la coalition internationale a été facilitée par les bombardements intempestifs des avions américains et alliés, la percée au sol semble ralentie. A l’est de Mossoul, on compte déjà plus de 120 soldats irakiens tués et pour la première fois, les forces spéciales ont reculé.

    Laisser un commentaire