Industrie de l’élevage : Un acteur économique propose une banque populaire

L’industrie de l’élevage, longtemps évoquée, est toujours attendue au Sénégal. Mais jusque-là très peu d’actions concrètes. Ainsi, l’homme d’affaires Abdourakhmane Ka dit Ngadel a proposé l’idée d’une banque populaire. Prévue pour un capital de 50 millards, la banque aura pour objectif  d’aider les éleveurs à bénéficier de financement, à travers des usines de transformation du lait, des industries de fabriques de produits du bétail entre autres. 
 
En plus d’avoir mis un milliard sur la table, Abdourahmane Kâ a mis à contribution 11 de ses amis qui ont casqué chacun 100 millions de FCfa. Les parts d’actions sont en train d’être vendues. Une manifestation a d’ailleurs eu lieu ce week-end aux Hlm Grand-Yoff pour informer les femmes sur l’importance d’investir et devenir du coup, les piliers de cette banque populaire. 
 
« J’invite mes soeurs de Dakar à venir acheter des actions et être les piliers de cette banque. Ce n’est que de cette façon que nous pouvons réaliser quelque chose de grand pour notre pays. L’Etat ne peut pas tout faire… »explique Aïssata Ball, l’une des coordonnatrices, basée à Dakar.
 
Cette banque populaire veut réunir les Sénégalais de tous bords, sans tenir compte de leur obédience politique, religieuse ou ethnique.

Laisser un commentaire