Incident à Ndingler : Le groupe Sedima brise le silence

Le groupe Sedima exprime sa peine, suite à l’incident qui s’est produit, hier à sa ferme de Ndingler-Djilakh. Dans un communiqué, la direction déplore et condamne cet acte.

« Un groupe de parlementaires s’est rendu à la ferme SEDIMA de DJILAKH dans l’après-midi du dimanche 12 juillet 2020. L’agent de sécurité, qui n’était pas avisé de leur arrivée, s’est opposé à leur présence à l’intérieur du périmètre dont il est le gardien. En effet, le Groupe SEDIMA n’a jamais été informé de cette visite.

La Direction générale du Groupe SEDIMA déplore vivement l’incident survenu dans sa propriété. Si elle était informée de la démarche des parlementaires, elle aurait donné toutes instructions utiles. Le Groupe SEDIMA condamne tout acte de violence, de quelque nature qu’il soit, d’où qu’il vienne », lit-on dans le communiqué.

Pour rappel, le vigile du Président directeur général (Pdg) du Groupe Sedima, a dégainé son arme à feu sur des députés de l’opposition. Ces derniers s’étaient rendus sur les lieux pour s’enquérir de la situation.

Laisser un commentaire