Greve de la faim: Les Ex travailleurs de la Sias, d’Ama Sénégal et de la Sotrac demandent leur du à l’Etat

Le collectif des ex-travailleurs de la Sias (Société Industrielle d’Aménagement du Sénégal), d’Ama Sénégal (Agence Municipale d’Assainissement) et de la Sotrac (Société de Transport d’Afrique Central)  n’en peuvent plus de la situation désastreuse à laquelle ils sont confrontés.
 
En effet, ils ont tenu une assemblée générale hier, à Pikine, pour annoncer une grève de la faim illimitée. Pour cause, ils réclament plus de 12 milliards à l’Etat du Sénégal, lit-on dans les colonnes du quotidien ‘’Libération’’.
 
Selon le Secrétaire général du Syndicat national des travailleurs du nettoiement, Madany Sy, le Président de la République Macky Sall n’a pas tenu sa promesse faite lors de la campagne présidentielle passée. « Le collectif s’est réuni en assemblée générale pour dénoncer le mépris des autorités face à ces dossiers qui n’ont que trop duré. Lors de la campagne électorale pour la présidentielle passée, le chef de l’Etat Macky Sall avait solennellement déclaré que s’il était réélu, il allait régler les problèmes de ces sociétés liquidées à savoir Ama Sénégal, Sias, et Sotrac. Depuis lors, rien n’a été fait. Nous avons l’impression que nous avons un Etat sourd, qui ne respecte pas ses engagements », a fustigé le Secrétaire Général des travailleurs du nettoiement.
 
Et de poursuivre : « Aujourd’hui, se sont des pères et des mères de familles qui sont là, des cas sociaux. L’Etat doit aux ex-travailleurs de Ama Sénégal plus de 2 milliards, à la Sias plus d’un milliard et à la Sotrac plus de 9 milliards. Nous sommes dans un Etat de droit et je pense qu’il faut que force reste à la loi. A partir d’aujourd’hui, nous sommes en grève de la faim illimitée », a déclaré Madany Sy.    

Laisser un commentaire