Gambie: L’ambassadeur des Usa a prêté allégeance à Adama Barrow et conseillé à Jammeh de quitter le pouvoir

Gambie

Isolé sur le plan international, le baabiili Mansa comme ses prédécesseurs et amis dans la contestation -Muhamar Kadhafi et Laurent Gabgbo- est en train de perdre ses soutiens les plus importants. Au rythme où vont les choses il risque de se retrouver seul à la tête d’un Etat sans diplomate.

Après le directeur de la télévision gambienne, Ousmane Manga qui avait, le vendredi 2 avril 2016, refusé de couper le signal de la GRTS -comme le lui avait demandé Yahya Jammeh- pour arrêter la proclamation, en direct, de Alieu Momar Njie, avant de s’exiler à Moscou en passant par Dakar, c’est le tour de l’ambassadeur de la Gambie à Washington de quitter la barque du président sortant de Gambie.

Sheikh Omar Faye vient, ce matin, de présenter sa démission de son poste d’ambassadeur. Et, sur le chaud, s’est dit au service de Adama Barrow, le président élu gambien. Aussi, l’ancien homme de confiance de Jammeh -la famille de Jammeh vit aux Usa- a invité le Baabiili Mansa à céder le fauteuil au président élu et à mettre fin à la souffrance du peuple gambien.

« En ma qualité de servant de la Gambie, il m’est moralement difficile de garder le silence lorsque les Gambiens vivent dans la terreur et l’incertitude. Mon devoir est de protéger les intérêts de la Gambie et de ses populations. J’ai toujours donné le meilleur de moi même pour bâtir de solides relations entre les Usa et mon pays. » A-t-il écrit.

En sa qualité d’ambassadeur de la Gambie aux Usa, Sheikh Omar Faye conseille au président gambien sortant de partir dans la dignité comme il s’y était engagé le 2 décembre conformément à la volonté populaire et à celle de Dieu.

Ci joint le courrier de l’ambassadeur

ambassador-faye-statement

 

1 COMMENTAIRE

  1. Mais pourquoi il court se réfugier ailleurs. La lutte c’est en Gambie aux côtés de Barrow. Qu’il entre s’il a des couilles

Laisser un commentaire