France: Les billets de la Mecque divisent les militants de Macky Sall

    Les billets de la Macky Sall pour la Mecque

    Les Apprises de France sont à nouveau divisés. Et les positions semblent inconciliables si l’on en croit la énième campagne de dénonciation entreprise par certains, mécontents d’avoir été laissés en rade pendants les successifs partages du «butin» que leur envoie le Président de l’APR.

    A l’origine de cette guerre larvée se trouve une enveloppe de Macky sall destinée à entretenir sa clientèle dans l’hexagone. A en croire une source bien renseignée, au sein de l’APR, l’enveloppe en question contient 25.000 euros, soit 16, 387. 500. F CFA.

    Cet argent, parvenu à Demba Sow, le coordinateur de la DSE, la délégation des Sénégalais de l’extérieur, devait être distribué à 5 personnes pour leur permettre de s’acquitter du cinquième pilier de l’islam: le pèlerinage à la Mecque. Et voici quatre années que Macky Sall s’acquitte de cet exercice.

    «Contrairement aux autres années -où même si on a bien noté du favoritisme, avec Mme Awa Diop Mbacké qui, contre toute logique, avait exigé et remis un billet, en 2014, à un talibé de son mari-, cette fois-ci, c’est l’opacité totale qui entoure la gestion de ces billets» qui a fait ébruité le deal.

    A en croire notre informateur, seule la destination de deux billets est connue: une responsable APR de Rennes et une autre de Rouen sont les nouvelles bénéficiaires. «Les trois autres ont disparu entre Mme Awa Diop Mbacké et Demba Sarr qui gèrent ces billets comme bon leur semble.»

    Cette année, vu le rôle qu’il joue dans la DSE, Badou Sow a reçu sa part de ces billets. Mais, pour ne pas créer de frustrations, il a préféré y renoncer, arguant qu’il ne peut pas partir «parce que sa mère serait malade.» «La réalité, à en croire notre interlocuteur, est que Badou Sow est de la section des Mureaux et cette section avait déjà reçu un billet en 2014. Alors, c’est pour éviter d’être poursuivi par la clameur publique que Badou Sow a renoncé à son billet.»

    Révolté d’avoir toujours été laissé en rade, de nombreux responsables du parti ont commencé à lever la voix. «Mais, à cause de la demande de Macky Sall qui ne veut pas qu’on s’exprime sur des sujets sensibles dans la presse, nous ne pouvons pas faire de sorties publiques». A déclaré notre source.

    Horripilée par cette situation, une militante de Rouen a déclaré que la gestion de ces billets est à l’entière discrétion de Mme Mbacké Awa Diop, la responsable des femmes. Alors que cette dernière a maille à partir avec de nombreuses femmes du parti. «Ce sont, juste, ses copines qu’elle privilégie et fait bénéficier des largesses du président

    Interpellé par nos soins, Demba Sow, le principal indexé dans cette affaire, nous a demandé, le vendredi 12 aout, de le rappeler vu qu’il était pris par des visiteurs sur son lieu de travail au Consulat du Sénégal à Paris. Mais, nos nombreux rappels n’ont jamais eu d’échos, la boite vocale étant notre seul interlocuteur.

    Loin d’être isolé, Senenews.com a constaté que les mêmes pratiques opaques sont commises dans tous les pays à forte présence de Sénégalais et où le parti au pouvoir est assuré d’avoir du bétail électoral. A Bruxelles où la DSE de Belgique a reçu une enveloppe de 15.000 euros, «c’est un tirage qui a été organisé pour désigner les 3 futurs pèlerins«. Et personne ne s’est sentie floué.

    1 COMMENTAIRE

    Laisser un commentaire