Ethiopie : 3 morts et des dizaines de blessés dans une université située à l’ouest du pays

Ethiopie : 3 morts et des dizaines

Trois étudiants sont morts et des dizaines d’autres ont été blessés à la suite d’affrontements dans une université de l’ouest de l’Ethiopie. Le gouvernement affirme que les violences ont été provoquées par des facteurs ethniques.

Au cours des deux dernières années, des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées dans tout le pays en raison de conflits interethniques.

Le ministre éthiopien des Sciences et de l’Enseignement supérieur a déclaré aux journalistes que les affrontements avaient commencé par une dispute entre plusieurs étudiants.

Mais elle affirme qu’ils ont rapidement dégénéré en conflit ethnique après l’incitation des personnes qui, selon elle, s’opposent aux réformes en cours du nouveau Premier ministre du pays, Abiy Ahmed.

Plus tôt cette semaine, dix personnes ont été tuées dans une escalade des combats entre des Somalis de souche et les membres de la plus grande communauté du pays, les Oromo.

Le Premier ministre Abiy est le premier Oromo à diriger l’Éthiopie d’aujourd’hui et est arrivé au pouvoir en avril après quatre années de protestations généralisées contre le gouvernement.

Malgré les réformes politiques et économiques engagées par Abiy Ahmed et qualifiées de positives par les observateurs, il doit encore lutter pour contenir les violences ethniques qui, selon les agences humanitaires, ont déjà fait des centaines de morts et déplacé un million et demi de personnes.

Laisser un commentaire