Exclusif : Disparu depuis 6 jours, l’intrigue Yahya Diao préoccupe policiers et gendarmes sénégalais

Attendu avec le mouton qui devait être égorgé pour le baptême de son fils, Yahya Diao est depuis lors porté disparu. Sa femme comme ses parents sont sans nouvelle de lui depuis 6 jours. Et l’apparition de sa carte nationale identité, dans un bureau de poste, à la frontière mauritanienne, pour retirer un transfert Western Union, ajoute de l’effroi à l’intrigue. Et la police comme la gendarmerie sénégalaise commencent à peine s’approprier cette affaire d’absence inquiétante. Enquête.

 

C’était une simple absence. Désormais, c’est à une absence inquiétante d’une personne adulte que les Diao ont, désormais, décidé d’affronter. Stoïquement. Depuis 6 jours maintenant, à Ouakam comme à Ziguinchor, les Diao et leurs alliés sont désemparés, déboussolés depuis que l’absence de Yahya Diao a été constatée. Ingénieur agronome de 36 ans, ce natif de Ziguinchor est recherché, timidement, mais certainement depuis quelques jours par tous les services de police du Sénégal. Et si l’absence de preuves de sa mort ne permet pas de parler de disparition, l’inexistence de signes de vie de ce père aimant, qui s’apprêtait à baptiser son premier bébé, hante le sommeil de tout le monde ici. C’est le jeudi dernier que tout a basculé pour la famille Diao. Et depuis lors, on compte les jours passés sans la silhouette de Yahya.

Ingénieur agronome, Yahya Diao qui a fait sa formation en France, vivait en hexagone, avec sa première épouse. Happé par l’appel de la patrie, il a, au cours de l’année 2017, décidé de tout abandonner derrière lui, pour le Sénégal. « Il avait des projets et attendait un financement« , a déclaré un de ses amis. Alors qu’il n’avait qu’un projet professionnel en venant au Sénégal, Yahya a décidé de se prendre une nouvelle épouse à Dakar. Le mariage a été scellé en janvier 2018. « Mais, nous nous sommes connus en 2015« , a précisé celle qui partage, aujourd’hui, son foyer. S’il a vite déniché une compagne à Dakar, le nouvel arrivant a, par contre, du mal à trouver des moyens financiers comme il peinait à obtenir un boulot alimentaire.

Revenu au Sénégal pour lancer des projets jusque-là pas financés

« C’est dans ces circonstances qu’il s’est retourné vers un de ses amis qui lui a proposé un projet agricole en Casamance », a déclaré Mme Diao. Cet ami en question, nous l’avons trouvé. A. Diallo est, comme Yahya, natif de Ziguinchor. Et l’ami devenu partenaire est aussi sinon plus perturbé que la famille Diao. « Nous avons un projet agricole à Bourofaye, près de Ziguinchor. D’ailleurs, c’est là-bas qu’il vivait. Et était venu ici pour le baptême de son fils. Ensuite, nous avions envisagé d’aller visiter des fermes à Kédougou et un peu partout sur le territoire pour essayer de nous inspirer de ces succès« , a déclaré A. Diallo.

Yahya Diao, c’est d’abord l’époux légal d’une femme restée en France. « Le couple n’a jamais eu d’enfant. Et c’est ce qui a poussé Yahya a épousé une seconde femme à Dakar. » A tenu à préciser la famille. Et alors que la première n’a pu enfanter, voila que la seconde épouse vient, le 9 novembre dernier, à donner un héritier à Yahya. Comblé par cette naissance et, c’est pour assister au baptême de cet enfant que l’ingénieur est venu de Ziguinchor. Mais, à en croire des confidences faites par Yahya à son entourage, « la première épouse est venue à Dakar, pendant la fête de tabaski. Et ils ont convenu de divorcer à l’amiable. » Si la famille de Yahya dit ne pas être au courant de cette séparation, pour l’épouse de Dakar, son mari lui a bel et bien parlé d’un récent divorce d’avec la première.

Désormais « monogame« , c’est en père comblé que Yahya a débarqué à Dakar pour baptiser son bébé. Mais, alors que le couple occupe un appartement à Ngor, c’est à Ouakam que l’épouse est venue se reposer de sa couche, espérant bénéficier de l’assistance et des conseils de sa mère. Et Yahya y a suivi sa femme et son bébé. A en croire des confidences faites par un ami, « sans entrer dans les détails, il disait ne pas se sentir à l’aise la-bas« . « C’est très normal, parce que nous, Casamancais, on ne se fait pas héberger par sa belle famille« , renchérit un proche de Yahya, comme pour fermer la porte à de malveillantes supputations et suppositions sur de probables conflits qui auraient dégénérés.

C’est dans ce contexte socioculturel complexe que Yahya est parti, ce jeudi 15 novembre, de la cité Comico, à Ouakam, tout en promettant à son épouse de lui ramener le mouton qui devait être égorgé pour le baptême. « C’est vers les coups de 11 heures que je l’ai vu pour la dernière fois« , a témoigné l’épouse aux enquêteurs de Kewoulo. Ayant quitté le domicile des Ndiaye, c’est avec son partenaire A. Diallo que Yahya a passé la mi-journée. Interpellé par Kewoulo, A. Diallo a déclaré avoir déposé son ami vers 15 heures devant le rond point de Ouakam. « Il devait aller chercher un mouton chez un ami qui avait promis de lui vendre son animal d’élevage. Et je lui avais même proposé, au cas ou ce dernier ne tiendrait pas parole, de l’accompagner chercher un mouton à la Seras », a déclaré Diallo. Alors que la famille s’attendait à revoir Yahya avec un gros belier, l’ingénieur n’a plus donné de signe de vie. « Je l’ai appelé à plusieurs reprises, mais ça sonnait dans le vide. Ensuite, c’est directement la boite vocale que j’ai eu. » A témoigné l’épouse.

Un inconnu s’est présenté avec sa carte d’identité à Rosso Sénégal

Sans aucune nouvelle de son mari, l’épouse alerte la grande famille des Diao. De Dakar à Ziguinchor où le grand-père, -Diao Bata- est un notable en passant par Diaobé, la France et les Usa, l’alerte est donnée. La Division des Investigations Criminelles comme la Section de Recherches de la gendarmerie nationale sont avisées. Mais, comme s’il n’avait jamais existé, Yahya n’a donné aucun signe de vie à Ouakam. « Vers 19 heures, il a appelé son gars qui devait lui vendre un mouton. Ce dernier lui a dit avoir changé d’avis; puisqu’il gardait la bête pour sa belle soeur qui est enceinte. C’est là que Yahya a décidé qu’il allait partir, avec un ami, chercher un mouton à Pikine.« , A déclaré A Diallo qui a dit ignorer le nom de cet ami qui devait accompagner Diao. C’est avec cette hantise que la famille est allée au lit ce jeudi. Et, lasse d’attendre, elle a baptisé le bébé, tout en espérant que l’enfant grandira en présence de son père.

Alors que les convives étaient encore dans la maison où se déroulait une sobre cérémonie, une lueur d’espoir a été perçue à la frontière mauritanienne. Aussitôt, elle s’est transformée en crainte. Dans le dernier bureau de poste de Rosso-Sénégal, la carte nationale d’identité de Yahya a été présentée au guichet. « C’est un homme que nous n’avons jusque-là pas réussi à identifier qui s’est présenté, avec sa carte d’identité, pour récupérer les 100.000 FCFA que son grand frère, qui vit aux Usa, lui a envoyé« . Et depuis, rien. Comme si l’ingénieur s’était volatilisé. En son absence, les commentaires vont bon train et on vit dans la crainte du pire.

 

14 Commentaires

  1. Bonjour,

    L’article est censé parler de la disparition d’une personne et non pas de sa vie intime. Nous sommes dans l’angoisse et vous trouvez le moyen de faire des articles sans aucune profondeur.

    Il a disparu après le baptême, je ne vois pas ce que l’histoire de sa première femme vient faire dans l’article. Merci à l’avenir de vous renseigner correctement et merci de retirer cela.

    • Nimsybol vous êtes de mauvaise foi, c’est le fait de ne pas parler de la disparition de Yahya pendant autant de temps qui devait être problématique dans un pays de droit et de liberté. C’est vouloir garder privée ce qui est du domaine du public qui est honteux. Quand il est libre et vaquait à ses occupations, Yaya est un homme qui a droit à la protection de sa vie privée. Mais vu les circonstances, si la publication de détails de sa vie privée permet de mieux comprendre l’homme et l’atmosphère dans lequel il baignait, c’est cela le plus important. Il faut qu’on sache qui est Yaya Diao, c’est pour cela que je trouve excellente cette enquête de Kewoulo. Ca nous permet, à nous public, de comprendre qui est cet homme, ce frère qui est porté ainsi disparu. C’est ce travail que font tous les journalistes sérieux, tous les jours à travers le monde. C’est triste de voir que l’investigation est inconnue au Sénégal. Bravo Kewoulo pour ce beau travail. Aimerais aussi préciser que contrairement à tes dire, Nimsybol, c’est bien depuis jeudi que Yaya a disparu. Il n’a jamais été au bapteme de son fils à Ouakam. Alors arrêtez de dire des contre vérités.

      Wa salam…

  2. vraiment trop detaille comme article. Je trouve que certaiines infos ne devraient pas etre revelees ici. Celles intimes c a la police, gendarmerie ou DIC ki devaient les avoir et non rendu publiques.

  3. Tous ces détails contenus dans l’article ne nous permettent pas de retrouver notre ami et frère Yayah Diao. Arrêtez vous journaleux de jouer avec les sentiments des gens. Nous qui sommes ses amis et frères sommes peinés. La vie privée des gens reste privée. Wa salam.

  4. Bien que nous sommes tous tres profondément attristés par cette disposition inopinée de notre cher Yaya DIAO, je m’en vais toutefois me joindre aux propos de Nimsybol en ce sens que certaines informations doivent rester entre les mains de la police, de la gendarmerie et aux différents services de renseignement.

    • C’est triste et inquiétant pour notre frère Yaya. Mais, le travail effectué ainsi par Kewoulo c’est ce qui permet de mieux connaitre la personne et son entourage. ça s’appelle une enquête de personnalité. Souvent ce sont les magistrats enquêteurs qui le font pour mieux connaitre une personne mise en cause, surtout ici en Europe le tribunal ne se penche sur le dossier d’une personne avant cette enquête. Parce que c’est trés important. D’ailleurs, l’Enquête de Personnalité (EP) est une mesure d’investigation approfondie. Elle consiste à recueillir des renseignements concernant la personnalité d’un individu mise en cause, sur sa situation matérielle, familiale, professionnelle et sociale. Pour ce faire, l’enquête s’appuie sur des entretiens réalisés avec la personne concernée, sur des documents de vérification qu’elle peut fournir ou que l’enquêteur sollicite auprès des différentes institutions qui connaissent l’individu, ainsi que sur des témoignages recueillis dans son entourage. Une description de la personnalité du mis en examen est ainsi effectuée, l’enquête retrace sa trajectoire de vie et met en exergue ses potentialités en termes de réinsertion. C’est très encourageant de voir un journaliste sénégalais le faire pour permettre une meilleure de Yaya. C’est une avancée à saluer.

  5. Monsieur TOURE. Je vois que vous êtes en train de modifier votre article et de mettre de l’eau dans votre vin. Il devient de plus en plus insipide à votre grand dam. Vous devez être contrarié. C’est une version bien édulcorée que vous nous présentez là. Grand bien vous fasse. Au moins ceci est un aveu de votre part.
    Si vous n’aviez rien à vous reprocher vous auriez laissé l’article tel quel.

  6. Il ne faut pas chercher de midi à quatorze heure, la piste du terrorisme doit être privilégiée car ils ont en train de lancer des appels aux peuls poyr les enrôler.

  7. Il est évident que c’est Yakhya qui a retiré l’argent du ‘western union’. Et si on lit bien son histoire il n’a pas peut être pas tout dit de son passé à sa deuxième épouse et à sa belle famille. L’hypothèse de « I’Immigré » est très plausible. Ce serait tout de même dommage que rien que pour fuir la pression sociale on en arrive à élaborer ce genre de scénario aussi funeste qu’irresponsable. Personne ne mérite de vivre une intrique pareille. Un homme doit apprendre à s’assumer et à faire face aux aléas de l’existence

  8. Il en eu mare de la pression sociale et il a foutu le camps.Il retourne en France par la route…
    le Sénégal est un pays dure pour ceux qui sont en difficulté.

  9. Evident waaye
    Qui était au courant de l’envoi fait par son frère?
    A quoi ça sert d’exiger une pièce d’identité pour les vérifications d’usage si n’importe quelle personne est capable de récuperer un transfert à la place d’un autre?La photo apposée sert à quoi?
    Cela m’étonnerait qu’il soit enlevé.
    Cela ne me surprendrait pas qu’il n’ait pas dit toute la vérité a la seconde.
    J’ai mal au coeur pour ces personnes qui ne savent pas enfanter et a qui on colle une seconde epouse.L réponse de la famille a ce sujet est très très maladroite.
    Et si c’est l’homme qui ne pouvait enfanter et qui a découvert qu’il n’est pas le pere au dernier moment,et si ,et si…
    Je ne vois pas comment un homme peut fuir à la veille d’un baptême pour une quelconque pression sociale,que vas tu dire a ton fils.
    Non kii daal gemnaani migui france wala ganaar

  10. Salam.en tout cas cette affaire reste mystérieuse et difficile pour la famille de Yaya et de ses proches. On appelle toutes les bonnes volontés de nous aider à retrouver Yaya Diao

Laisser un commentaire