Ebola en RDC: une radio cesse d’émettre par crainte de représailles

RDC : Ebola réapparait et fait 18 morts, l'inquiétude s'installe dans les pays frontalier
RDC : Ebola réapparait et fait 18 morts, l'inquiétude s'installe dans les pays frontalier

Une radio locale engagée dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo a annoncé ce lundi qu’elle cessait d’émettre par peur de représailles ayant déjà coûté la vie à l’un de ses journalistes.

La radio communautaire Lwemba, sur le territoire de Mambasa, a annoncé ce lundi qu’elle allait cesser d’émettre. En cause : les menaces qui planent sur les journalistes engagés dans la lutte contre la maladie Ebola. Le 2 novembre dernier, l’un des animateurs de la radio, Papy Mahamba, était assassiné chez lui par un groupe assimilé à la milice des Maï Maï. Son épouse était blessée et sa maison incendiée par les mêmes agresseurs. Le directeur de la radio indique également avoir échappé à deux tentatives d’enlèvement. 

Pour Franklin Yakani, administrateur par intérim de Mambasa, la milice s’en prend à tous les acteurs dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola. « La radio est le canal qu’on utilise pour sensibiliser la population [à l’épidémie], étant donné qu’il y a un groupe de gens qui nient l’existence de la maladie, a-t-il rappelé à RFI. Aujourd’hui, il y a trois cibles. Nous avons les radios, nous avons aussi les chefs coutumiers, qui contribuent à sensibiliser la population, et les personnels des ONG internationales, nationales ou locales. » 

Depuis septembre, plusieurs radios du territoire de Mambasa ont décidé d’interrompre la diffusion des programmes sur la lutte contre la maladie à virus Ebola en raison de l’hostilité d’une frange importante de la population, selon une organisation de défense de la presse, OLPA.

LAISSER UN COMMENTAIRE