Drame du Stade Demba Diop: Les premiers ratés qui expliquent la mort d’une dizaine de supporters

Drame du Stade Demba Diop: Les premiers ratés

0

Le drame du stade Demba Diop de Dakar ayant conduit à la mort d’une dizaine de supporters doit trouver des responsables.

Et ces derniers doivent être sanctionnés sur le plan administratif comme judiciaire. Premier membre de la fédération sénégalaise de football à s’être exprimé sur le drame, Me Augustin Senghor, le président a déclaré avoir appris que « un mur a cédé et que c’est ce qui a entrainé la mort des supporters. Je pense qu’il faut savoir raison gardée, dans ce genre de situation », a-t-il déclaré.

Poursuivant son intervention, le président a déclaré que  « (sa) première réaction c’est de (s)’incliner devant la mémoire des disparus et d’avoir une pensée pour les blessées. En tant que président de la fédération (il) va aller rejoindre le président de la ligue et (ses) collègues pour qu’on puisse faire une première évaluation, prendre les premières mesures avant de laisser à une enquête le soin de déterminer, de manière précise, la ou les responsabilités dans la situation très grave qui est arrivée. »

Si Augustin Senghor, en visite à Diourbel, pour sa réélection à la tête de la fédération de Football, se croit étranger à ce drame. Pour Gaston Mbengue, un membre de cette même fédération, le président est le premier responsable de ce drame. « Comment pouvez-vous imaginer que le président de la fédération de football d’un pays puisse être absent à la finale d’une ligue professionnelle? » Et de conclure que, « avec Augustin Senghor, c’est toute la fédération qui doit laisser place à de nouvelles autorités dans le sport. »

Pour sa part, le ministre des sports a déclaré que « ce qui vient de se passer est triste parce que quand on parle de sport on ne parle pas de violences. Je suis en route pour Dakar, je viens de convoquer une réunion de crise pour voir avec les organisateurs, la fédération, le billeteur du stade ce qui s’est exactement passée. Je profite de l’occasion pour présenter mes condoléances à l’ensemble du peuple sénégalais, leurs parents surtout, qui sont secoués par cette triste nouvelle. Plus jamais ça au Sénégal. Quoiqu’il puisse nous couter, qu’on se batte tous ensemble pour apaiser le milieu sportif. »

Pour rappel, tout ce beau monde de responsables était hors de Dakar occupé à battre campagne pour se faire élire soit à l’assemblée nationale ou pour diriger à nouveau cette fédération de football qui n’a apporté que malheur au Sénégal depuis l’avènement de Augustin Senghor à la tête du football sénégalais.

Aux dernières nouvelles, le préfet du département de Dakar a déclaré qu’il y aurait 8 corps sans vie récupérés sur place, 96 blessés graves ont été internés dans les différentes structures sanitaires. ,Tous les blessés sont actuellement dispatchés dans les différents hôpitaux de Dakar. Et 7 sont en urgence vitale absolue.

Aussi, Sérigne Babacar Kane, le préfet de Dakar a déclaré que toutes les victimes ont été identifiées même sil a refusé de préciser leurs noms. Se disant choqué par le drame, le préfet de Dakar qui est resté constamment au stade Demba Diop a promis que des sanctions seraient pris pour situer les responsabilités.

Laisser un commentaire