Drame à Ziguinchor : Un nouveau-né retrouvé dans une fosse septique

Une mère de 35 ans nommée G. Sadio jette son nouveau-né dans une fosse septique. Ce drame s’est passé, dans le quartier de Néma 2 à Ziguinchor, au sud du Sénégal. C’est un marabout qui a découvert le corps de ce petit être. Selon des informations de « Source A », la mère a été interpellée par les policiers du commissariat central de Ziguinchor et a avoué son forfait. Elle a été déférée, mercredi dernier, devant le parquet du tribunal de grande instance de Ziguinchor.

Les populations du quartier, Nema 2, de Ziguinchor, sont dans la consternation après avoir découvert un nouveau-né dans une fosse septique. Agée de 35ans, G. Sadio, a contracté une grossesse hors mariage. Ainsi, ne voulant pas que l’affaire s’ébruite, elle a accouché et jeté en catimini le nouveau-né dans une fosse septique d’une maison voisine.

Mais un crime n’étant jamais parfait, le corps a fini par être découvert. En effet, un des fils du propriétaire de la concession a alerté son père qui est marabout sur la présence d’un objet bizarre dans la fosse septique. Muni d’une la lampe torche pour éclairer, O. Signane, âgé de 71ans a tenté d’identifier l’objet en question.

C’est quand il a tiré le morceau de tissu flottant dans la fosse septique qu’il a aperçu la cuisse d’un nouveau-né.

Le septuagénaire a, à cet effet, convoqué tous les occupants de la concession pour mener des investigations. On lui a confié que G. Sadio était la dernière à utiliser les toilettes. Avisés, les éléments du commissariat central de Ziguinchor et leurs collègues de la police technique et scientifique ont effectué un transport au quartier Néma 2. Après constat, le corps sans vie a été déposé à l’hôpital régional et la mise en cause a été placée en garde à vue au commissariat central pour infanticide.

Entendu comme témoin, le marabout, a soutenu que sa voisine G. Sadio est l’auteur des faits. « J’avais demandé à mon fils d’appeler G. Sadio. Dès son arrivée, elle a tenté de nier les faits. Mise devant le fait, elle est passée aux aveux en me suppliant d’étouffer l’affaire. Vu la gravité des faits, j’ai avisé le délégué du quartier parce que G. Sadio a quitté son domicile familial pour venir commettre son acte dans ma maison », a déclaré le marabout devant les enquêteurs.

Cuisinée à son tour, la mise en cause a conforté les propos de son voisin. Mais elle a fait croire aux enquêteurs que l’enfant était mort-né et prématuré. « J’ai enveloppé le bébé avec un morceau de tissu, avant de déposer à côté de la palissade servant de clôture à la concession du marabout O. Signane.

Elle avoue avoir introduit le nouveau-né dans la fosse septique et je suis rentrée de chez moi en catimini », a-t-elle raconté.

Interrogée sur le mobile de son acte, la jeune dame a répondu qu’elle avait contacté cette grossesse hors mariage. « J’avais honte et peur qu’on le sache. Aucun membre de la famille n’avait eu écho de ma grossesse. La fosse commune septique de notre domicile était pleine, c’est pour cela que je l’ai mis dans celle de la maison voisine », avoue-t-elle.

Poursuivi pour infanticide, la mise en cause a été déférée mercredi dernier au parquet du tribunal de grande instance de Ziguinchor.

Laisser un commentaire