Délinquants des réseaux sociaux: Après Amy Collé Dieng et Penda Ba, Amadou Seck placé en garde à vue

Délinquants des réseaux sociaux: Après Amy Collé

1

Le Procureur de la République de Dakar continue de frapper fort. Après les arrestations de Amy Collé Dieng, de Penda Ba, c’est au tour de Amadou Seck, manager de Bakka Niang qui a été interpellé ce week-end par la police, de rejoindre l’antichambre de la prison centrale de Dakar.

Une chape de plomb est en train d’être installée sur le Sénégal. Comme il l’avait promis lorsqu’il menaçait tous ceux qui s’en prendraient à « l’honorabilité de la justice« , Sérigne Bassirou Gueye, le procureur de la République, a sorti les limiers aux trousses des délinquants d’opinion. Sur ses instructions, les policiers ont procédé, ce week-end, à l’interpellation et au placement, en garde à vue, de Amadou Seck. Ce dernier est manager du chanteur Bakka Niang; compte par lequel l’audio controversé de Amy Collé Dieng a été posté  sur Youtube.

A LIRE AUSSI: Urgent: La chanteuse Amy Collé Dieng vient d’être arrêtée par la DIC

En plus de tomber sous les coups de l’article 80 du code pénal qui punit l’offense au chef de l’Etat, Amadou Seck pourrait être poursuivi pour violation de données personnelles. En clair, Amadou Seck est la personne qui a extrait du forum -donc un cadre privé- l’audio de Amy Collé Dieng pour le publier sur Youtube -place publique- et permis aux propos de la l’ex-vedette du showbiz de connaître le succès que son auteure n’avait jamais envisagé.

En provenance de Colobane, les nouvelles de Penda Ba de Agnam ne sont pas bonnes. Kewoulo.info a appris de bonne source que son audition s’est terminée sans anicroche. Et la fedayin de Macky Sall et star du Web -malgré elle- s’est vue ouvertes les portes du bureau du procureur.

A LIRE AUSSI: Urgent: Penda Ba, l’insolente militante de Agnam, est arrêtée par la gendarmerie

Aux premières heures de sa garde à vue, elle avait tenté une dérobade, en convoquant Cheytane pour justifier ses propos ethnicistes. « J’ai cédé aux pulsions de Satan. C’est parce que je ne me suis pas contrôlée pour répondre à cet homme qui a insulté tous les Haal Puular« , a-t-elle trouvé de circonstances atténuantes pour justifier son affront à l’endroit de la nation.  

Pour rappel, après avoir traité le président de Benno Bokk Yaakar de saï saï, la falote musicienne, interpellée par la police et déférée au parquet, est subitement devenue l’héroïne des opposants de Macky Sall.

Entendue par la Division des Investigations Criminelles, cette jeune dame que son entourage juge instable, a annoncé qu’elle était enceinte. Et déclaré ne pas être en possession de tout son esprit au moment où elle faisait ses confidences.

Mais, ses excuses -qui n’ont pas fléchi le maître des poursuites- ont été considérées comme une tentative de fuir ses responsabilités. Et, depuis ce matin, Amy Collé Dieng, Penda Ba, l’insolente militante de Agnam, comme l’administrateur de Beug Niakk sont à la cave du tribunal de Dakar. Ils attendent de faire face au procureur qui, pour l’exemple, a décidé de frapper fort. Au tribunal de Dakar, on parie fort sur leur placement sous mandat de dépôt.

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire