Cheikh Bara Dolly: « Tout cela ne serait pas arrivé, si Ousmane Sonko avait respecté les conseils de Wade »

Pour le président du Groupe parlementaire « Liberté et démocratie, Cheikh Bara Dolly, si l’opposant Ousmane Sonko avait respecté les conseils de Abdoulaye Wade, il ne serait pas dans cette affaire de « viols présumé avec arme à feu et menaces de mort ».

S’exprimant dans un entretien avec « Source A », le député est revenu sur les conseils que Wade avait prodigués à Sonko à l’époque. « Il est comme un père pour Sonko. Il a eu une entrevue avec lui avait cette histoire et a discuté avec lui. Parmi les recommandations que le président Wade lui avait faites, figure le fait de faire attention à ce qu’il mange, où il pose les pieds. Me Abdoulaye Wade avait aussi conseillé à Sonko d’amener sa femme quand il part en voyage », a-t-il rappelé.

Ce qui veut dire pour lui, que Me Abdoulaye Wade s’est toujours soucié de Ousmane Sonko et de ce qui peut lui arriver. « Il faut dire que ce sont des conseils avisés, si l’on tient en compte le fait que le président Wade a une grande expérience dans l’opposition, ayant fait face durant plusieurs décennies au régime socialiste ».

De ce fait, il a estimé que « si Ousmane Sonko avait respecté les conseils de Abdoulaye Wade, tout cela ne serait arrivé ».

Laisser un commentaire