Braquage au marché Ocass de Touba : Les populations interpellent le khalife des mourides

L’inquiétude grandit, au marché Occas de Touba où des malfaiteurs dictent leur loi. Une situation qui ne laisse pas la plupart des bijoutiers indifférents. Amdy Mustapha, un bijoutier de la place, déplore l’insécurité grandissante au marché Occas. «Il n’y a même pas de gardien la nuit. Si tu sors et tombe sur la police, tu paies une amende. 
Ce qui est inadmissible. Il est temps que le guide religieux se prononce sur la situation sécuritaire à Touba, car nous sommes dans une cité qui doit servir d’exemple». Aussi, il indexe les forces de l’ordre, qui selon lui, favorise les malfrats. «La police ne fait pas assez bien son travail. Il doit y avoir des opérations de patrouille souvent, pour mieux sécuriser la cité. Mais il n’en est rien. 
Nous ne sommes pas vraiment satisfaits de leur travail. Récemment, j’ai été victime de vol, mais la police a seulement arrangé les choses et a relâché le voleur». A rappeler que des hommes armés non identifiés ont braqué en plein jour une bijouterie au marché Occas de Touba et emporté avec eux une valeur de plus de 20 millions de nos francs.

Laisser un commentaire