Israel : le ministre de la défense Avigdor démissionne

Avigdor démissionne

Avigdor Lieberman a annoncé, mercredi, sa démission du gouvernement de Netanyahou pour dénoncer « une capitulation du terrorisme » après l’accord conclu avec les groupes palestiniens sur un cessez-le-feu à Gaza. Il appelle à des élections anticipées.

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a annoncé, mercredi 14 novembre, sa démission du gouvernement de Benjamin Netanyahou au lendemain d’un accord indirectement conclu par Israël avec le mouvement Hamas et les groupes armés palestiniens sur un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

Il a appelé à des élections anticipées, jetant l’incertitude sur l’avenir du gouvernement en place depuis 2015, considéré comme le plus à droite de l’histoire d’Israël. « Nous devons nous entendre sur une date pour des élections le plus tôt possible« , a-t-il dit lors d’une conférence de presse, alors que l’échéance de la mandature est actuellement fixée à novembre 2019.

Le ministre ultranationaliste a dénoncé devant la presse le cessez-le-feu comme une « capitulation devant le terrorisme« . « L’État achète le calme à court terme au prix de graves dommages à long terme pour la sécurité nationale », a-t-il dit.

Laisser un commentaire