Abdou Karim Sall, coordonnateur APR/Mbao : « Que Pape Diop respecte les Sénégalais, sinon… »

Abdou Karim Sall, coordonnateur PAR/Mbao : « Que Pape Diop

0

Le responsable politique, coordonnateur de l’Apr à Mbao, a tiré à boulets rouges sur le leader de Bokk Guis Guis, Pape Diop qui a fait des «déclarations fallacieuses sur l’octroi des bourses sociales à des Sénégalais qui en ont besoin.» Abdou Karim Sall agissait, ainsi, à l’école de la Cité Ndeye Marie où il effectuait son devoir de vote, ce dimanche.   

Le coordonnateur de l’Alliance pour la République n’a pas été tendre avec Pape Diop, le responsable de la coalition gagnante Mankoo Taxawu Senegaal. Pour cause, le président du parti Bokk Guis Guis avait déclaré que «les bourses familiales octroyées à une certaine frange de la population sont des offrandes faites par le gouvernement de Macky Sall. »

Le directeur de l’Artp, Abdou Karim Sall, qui a été outré par ces propos a dit déploré « les déclarations fallacieuses de Pape Diop, président Bokk Guis Guis et responsable de la coalition « Wattu Senegaal ». Il a considéré les bourses familiales que le gouvernement attribue aux populations -qui en ont besoins comme de l’aumône. C’est grave ce qu’il dit. Il doit respecter les Sénégalais bénéficiaires de ces bourses. Si, lui, a des milliards, il y en a des Sénégalais qui ont besoin du soutien de l’Etat.»

Le coordonnateur de l’Alliance pour la République, dans la commune de Mbao, a estimé, de ce fait, que cette déclaration est un aveu d’une cuisante défaite à venir. « Parce qu’ils savent que les sénégalais vont faire un vote utile. Et que Benno Bokk Yakaar va enregistrer une écrasante victoire à l’issue de ces élections, ce soir ».

Selon toujours le coordonnateur de l’APR/Mbao, il y a d’autres responsables qui font dans « l’intoxication« . Ils disent que «nous avons distribué des cartes dans les zones les citoyens sont bénéficiaires des bourses sociales et de la couverture de maladie universelle. Ce n’est pas la vérité. Car nous responsables de Benno Bokk Yakaar avons des militants membres de notre propre famille qui n’ont pas reçu leurs cartes. J’ai entendu Moustapha Cissé Lô dire que son fils n’a pas eu sa carte. Moi aussi, certains membres de ma famille non pas eu leurs cartes. Si ce qu’ils disent était avéré, nos parents n’aurait pas ce même problème ».

Laisser un commentaire