5 milliard prêté à l’homme d’affaire Cheikh Amar : Me Abdoulaye n’abandonne jamais

    5 milliard

    Texte alternatif de la bannière

    Après avoir perdu son premier instance, l’ancien président n’a pas encore cédé pour les 5 milliards qu’il présume, doit être payer par l’homme d’affaire, Cheikh Amar dont ce dernier avait prêté d’une dette de 5 milliards.

    Une demande écrite devant le tribunal, en rapport, est quasiment à son dernier tournant.

    L’affaire a été évoqué hier le 6 mars, à la première chambre du tribunal commerciale, avant d’être renvoyé au 20 mars pour les observations des conseils du père de Karim de Wade, d’après les échos.       

    Laisser un commentaire