De retour en Libye, le maréchal Haftar se veut rassurant sur son état de santé

C’est un maréchal souriant et vêtu d’un costume de ville noir qui est descendu de l’avion hier soir et est allé saluer ses généraux sur le tapis rouge du tarmac de l’aéroport.

Khalifa Haftar a salué en premier le général Abdelrazek al-Nadhouri, qui a échappé à une tentative d’assassinat le 18 avril. Il a ensuite été dans le salon d’honneur de l’aéroport où officiers, parlementaires et dignitaires tribaux se sont succédé avec des discours de bienvenue.

Son absence prolongée, sans une vraie communication de ses porte-parole au sein de l’armée nationale libyenne, avait nourris toutes sortes des rumeurs sur son état de santé. Les chaînes de télévision islamistes l’ont donné pour mort. Hier, il a rassuré sur sa bonne santé sans évoquer la raison de son hospitalisation. Donc l’ambiguïté sur son état de santé persiste. Sa façon de marcher laisse apparaître de légères séquelles de paralysie du côté gauche de son corps.

Selon nos informations Khalifa Haftar souffrait déjà de quelques troubles momentanés de mémoire dus à un premier AVC. Son nouvel accident vasculaire cérébral soulève des questions sur son état de santé réel.

RFI

Laisser un commentaire