​Lancement de « promotions sauvages » : dans le collimateur de l’Artp, l’opérateur Free risque gros

L’opérateur téléphone Free, lancé au Sénégal le 1er octobre dernier, est dans le collimateur de l’Agence de régulation des postes et des télécommunications (Artp). Un délai de dix (10) jours a été fixé à l’opérateur pour apporter des justifications à ses « promotions sauvages », relaie « Libération », dans sa parution de ce mardi 5 novembre.  

En effet, le concurrent potentiel de l’opérateur « Orange Sénégal », risque gros s’il n’apporte pas des explications convaincantes à l’Artp. Cette dernière avait, par courrier en date du 25 septembre 2019, servi une mise en demeure à Free. Malgré cet avertissement, l’opérateur a continué ses promotions jugées sauvages sans informer l’Artp. 

Il s’agit, entre autres, de l’offre de bonus de télécommunications à la suite de transactions marchandes via Tigo Cash et, depuis le 1er octobre 2019, via Free money et des promotions sur les offres (illimax, Tawfekh) malgré l’interdiction de l’Artp. 

LAISSER UN COMMENTAIRE