Zidane, l’énorme gagneur…

Zidane, l’énorme gagneur…

0
SKOPJE, MACEDONIA - AUGUST 08: Zinedine Zidane, Manager of Real Madrid poses with UEFA Super Cup after the UEFA Super Cup final between Real Madrid and Manchester United at the Philip II Arena on August 8, 2017 in Skopje, Macedonia. (Photo by Boris Streubel - UEFA/UEFA via Getty Images)

Son talent de footballeur a ébloui le monde du foot des cinquante dernières années avant 2004. Aujourd’hui, on voit un autre Zidane, différent de celui que le Real connaissait en tant que meneur-buteur. Le substitue de Carlo Ancelotti est autant gagneur en tant entraîneur qu’il l’était en tant que joueur. La preuve par ce trophée de Supercoupe d’Europe, son sixième en moins de deux ans.

Encore un trophée de plus. Le sixième en…deux ans de règne au trône du real en bon technicien. Face à un « Spécial one » mancunien, l’entraîneur français de Madrid qui a hérité le poste d’entraîneur titulaire de Carlo Ancelotti en 2014 s’est montré plus que spécial devant Mourinho qu’il a battu en Supercoupe d’Europe pour devenir le quatrième entraîneur du real avec le plus de titres. Le technicien français en rit : « On ne se lasse pas de gagner ».

Zizou a constaté une victoire collective aux dépens de Manchester United du Portugais Mourinho, (2-1). Car, « a t-il souligné encore, le Real a un groupe bourré de talent, et peut réussir de très grandes choses avec du travail. » Mais ce sixième trophée ne rassasie pas l’ancien meneur de jeu du club de la maison blanche : « Nous avons faim, nous en voulons toujours plus. »

Et c’est bien possible que ce même groupe ajoute un autre trophée dans la vitrine madrilène. Une possibilité étayée par la relecture de Zidane sur la finale de ce Supercoupe dans les colonnes de uefa.com. « Nous avons livré un match presque parfait. Nous avons fait la différence avec le ballon, sans forcer. Notre première mi-temps a été superbe. Mes joueurs ont pressé haut et n’ont pas laissé le temps (à United) de poser le ballon. Ils ont un peu souffert en fin de match, mais un troisième but aurait tué le match. Ça n’avait rien à voir avec les matches de présaison. Ce soir, nous avons été présents de la première à la dernière minute », a analysé Zizou. Une analyse qui laisse transparaître une nouvelle ambition en vue de la prochaine saison.

Zizou, le footballeur a déjà beaucoup gagné avec l’équipe de France mais aussi avec les clubs où il a évolué : Bordeaux de France, Juventus d’Italie et Real de Madrid en Espagne. Autant pour dire que le joueur gagneur a cédé la place à l’entraîneur gagneur. Avec six trophées récoltés en moins de deux ans. Il faut être exceptionnel pour réaliser cette performance exceptionnelle. Il s’est de surcroit adjugé le titre de quatrième entraîneur le plus prolifique, selon un journaliste de Football.fr, après ses illustres prédécesseurs. (Allez voir ailleurs…)

Laisser un commentaire