Viols répétés sur une mineure de 14 ans: le prédateur présumé de 55 ans a agi pendant un an

Libération révèle que l’affaire de viols répétés sur une mineure de 14 ans, qui secoue le quartier Khaïra (Touba), a atterri à la brigade de gendarmerie de … Sagatta. Que s’est-il passé ?

C’est le journal “Source A” qui a révélé l’information dans sa dernière livraison. Une mineure de 14 ans a été violée à plusieurs reprises à Touba. Le prédateur présumé ? L’époux de sa sœur qui est une responsable locale connue de Benno, la coalition de la majorité présidentielle. Selon les informations de Libération, les faits en cause ont eu lieu au quartier de Khaira et le prédateur présumé, âgé de 55 ans, a agi pendant au moins un an avant que l’affaire éclate.

C’est en tout cas ce que soutient la victime présumée, DS, qui a été consultée dans une structure médicale à Sagatta. En effet, lorsque le violeur présumé a été pris en flagrant délit, son épouse a immédiatement quitté le domicile conjugal, en compagnie de sa sœur et de ses enfants, en direction d’un village situé dans cette localité. Le médecin, qui a consulté D.S. a établi un constat sans appel : “plusieurs déchirures dues à des pénétrations forcées.” D.S. a confié qu’elle ne savait même plus le nombre de fois que le mis en cause a profité d’elle. Le plus grave est que ce dernier, parce que chauffeur d’une autorité religieuse, proférait des menaces : “Personne ne va te croire, il ne m’arrivera rien et tu vas avoir la honte de ta vie en détruisant le mariage de ta sœur “, disait-il à sa victime, selon cette dernière.

Dans tous les cas, cette affaire va connaître une suite judiciaire puisque la brigade de gendarmerie de Sagatta a été saisie. Elle devrait incessamment prendre contact avec elle de Touba, note Libération.

Laisser un commentaire