Violences policières: L’affaire Adama Traoré continue de mobiliser la jeunesse française

    Violences

    3 Mois après lia mort de Adama Traoré, tué par la violence exercée sur lui par la gendarmerie française, le dossier Adama Traoré continue de susciter moult interrogation.  Décidée à ne pas enterrer cette affaire, Assa Traoré, sa soeur et l’ensemble de sa famille continuent de mener son combat.

    1 COMMENTAIRE

    1. s ‘il y a de la violence c’est parceque les jeunes migrants sont loisifs et ne veulent rien faire ni a l’école ni travailler la violence des parents c’est le manque d’éducation et de culture !!! ya que la drogue qui les fais vivrents aussi bien les africain arabo musulman ….. pourtant vivre en france c’est le paradie …..

    Laisser un commentaire