Violation couvre-feu : Plus de 400 personnes arrêtées, une centaine déférée à Dakar et Thiés

 La police a fait le bilan de ses opérations menées sur le terrain dans le cadre de l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu décrété par le Chef de l’Etat Macky Sall le 5 janvier dernier, dans les régions de Dakar et de Thiès en raison de la hausse des cas de Covid-19. Elle a informé avoir procédé à l’arrestation de plus de 400 personnes dont une centaine déférée au parquet.

« Depuis le début de l’état d’urgence décrété dans la région de Dakar et de Thiès, nous avons interpellé près de 467 personnes. Sur ces 467 personnes, 157 ont été interpellés pour avoir été dans les manifestations, pour avoir été l’auteur de vandalisme, de destruction des biens appartenant à autrui et de participation à des manifestations interdites sur la voie publique. D’autres ont été interpellés parce qu’ils ont violé les dispositions relatives à l’état d’urgence et au couvre-feu », a déclaré le chef du bureau communication et relation publique de la police nationale sur la Rfm. Qui ajoute qu’une centaine de personnes ont été déférées au parquet.

Le commissaire Mouhamadou Guèye a souligné que les récalcitrants du couvre-feu paient une amende forfaitaire comprise entre 200 et 20.000 F Cfa selon le code pénal. Mais, d’habitude, ils paient 6000 F Cfa.

Pour rappel, 110 policiers en tenue et en civil ont été mobilisés sur le terrain pour le maintien de l’ordre.

Laisser un commentaire