Urgent: Des jeunes de Singhère ont été enlevés et torturés par des hommes armés ce matin

C’est une exclusivité Kewoulo. Un groupe de jeunes partis du village de Singhère Baïnounck pour chercher des “Maad” ont été surpris en brousse par une horde de combattants supposés appartenir au MFDC. Relâchés en début d’après midi, trois des jeunes qui sont revenus dans le village sont dans un piteux état. Ils sont actuellement évacués à l’hôpital de Goudomp.

Ils s’appellent Lassana Mané, Yaya Touré -un sourd muet- et Kéba Sonko et ils viennent de retrouver les leurs après une terrifiante matinée passée entre les mains des combattants du MFDC. Surpris, ce matin, alors qu’ils étaient venus chercher des “Maad” dans la forêt de Sikoune, zone contrôlée par des éléments commandé par Adama Diatta, les 3 jeunes avaient été enlevés et conduits dans le camp des combattants rebelles. “Ils les ont bastonnés et torturés toute la matinée. Et, c’est en début d’après-midi qu’ils les ont libérés.” Ont témoigné des sources villageoises.

Partis au nombre de 8 pour ce qui paraissait une journée ordinaire, “ce sont, finalement, 5 personnes qui sont revenues dans leur village. Les trois ont été torturées. Deux ont réussi à semer leurs poursuivants. Et les jeunes torturés ont été tellement malmenés qu’on a été obligé de les conduire à l’hôpital.” Alors que les militaires basés à Bissine ont été alertés, l’armée a organisé un petit ratissage pour les retrouver. “Mais, on est toujours sans trace des trois autres jeunes que sont Tidjane Sadio, Harouna Sonko et Oumar Biaye. Et ces jeunes n’ont commis de crime que de s’être aventurés en brousse pour y chercher des fruits de lianes à vendre; puisque ils n’ont pas d’autres activités.” Soutient-on à Singhère.

Laisser un commentaire