Urgent: Aprés 48 heures de garde à vue, Mme Diop Aissatou Seydi remise en liberté

L’information vient de tomber. Au moment où ces lignes sont écrites, Mme Diop Aïssatou Seydi vient de humer, à nouveau, l’air de la liberté. Le juge du 8 eme cabinet vers lequel le procureur l’avait renvoyé a décidé de la remettre en liberté. Avec ses avocats, Me Bamba Cissé et compagnie, elle règle les derniers détails pour quitter le tribunal de Dakar.

Pour rappel, Mme Diop née Aïssatou Seydi avait été appelée le dimanche soir par les gendarmes de la brigade de recherches de Faidherbe pour venir répondre à une convocation. Et, tôt le matin du lundi, alors qu’elle attendait l’appel de ses avocats, les hommes de l’adjudant Adama Niang se sont présentés à elle pour la conduire à la brigade. C’est là que son arrestation et sa conduite auprès du procureur lui ont été notifiées. Depuis cette date, elle était entre les mains de la justice. Un premier, puis un second retour de parquet avant d’en arriver à cette libération.

Pour rappel, la seconde épouse de Mamadou Diop Iseg a été arrêtée suite à sa déclaration devant les gendarmes d’avoir utilisé 7 chèques appartenant à l’Iseg. Alors que les enquêteurs cherchaient à savoir qui entre elle et Mamadou Diop est le véritable propriétaire de la maison de Sacré-Cœur, Aissatou Seydi avait fait savoir aux gendarmes qu’elle avait acheté ladite maison, à son nom, à 150 millions de F CFA. “Toutefois, elle a utilisé 7 chèques de l’Iseg pour faire les transactions. Et cet argent, c’est elle même qui l’a gagné pour le compte de l’Iseg. D’ailleurs, c’est une pratique à l’Iseg. Toutes nos dépenses personnelles comme professionnelles sont faites à partir du compte de l’entreprise.” A fait savoir un employé de l’entreprise. C’est “cet aveux” qui a poussé le procureur à demander son arrestation et sa conduite devant le parquet.

 

Laisser un commentaire