Un proche de Trump invoque une malédiction contre les homosexuels

Pour le pasteur américain Ralph Drollinger, la pandémie de coronavirus est la manifestation de la colère de Dieu contre l’homosexualité.

Sur un article de son blog intitulé Dieu juge-t-il l’Amérique aujourd’hui ?, et sur la brochure de son groupe d’influence, il affirme que le virus est une punition divine liée à la propension au lesbianisme et à l’homosexualité.

Le pasteur californien, ancien joueur de basket, cite également comme une autre cause de la colère de Dieu l’environnementalisme, qui tend, dit-il, à remplacer la religion.

Tous les mercredis matins, il dispense des cours théologiques à la Maison Blanche, en présence du cabinet du président. Y assistent notamment le secrétaire d’État Mike Pompéo, le ministre du Logement et du Développement urbain Ben Carson, la ministre de l’Éducation Betsy DeVos et le ministre de la Santé, forcément sollicité actuellement, Alex Azar.

Laisser un commentaire