Thione Seck-Penc Mi, ce qu’on ne savait pas de l’affaire

Du nouveau dans l’affaire opposant Thione Seck au propriétaire de Penc Mi. Selon Libération, le tribunal a ordonné l’expulsion du chanteur depuis 2014. Ce, pour défaut de paiement de loyer. Une décision confirmée en appel, selon le journal.

La même source précise que pour continuer à occuper les locaux le leader du Raam Daan a dû signer un protocole avec le représentant légal des héritiers de Penc Mi. Mais ce document n’a pas été homologué par le tribunal car n’ayant aucune valeur juridique.

Cette affaire sera jugée vendredi prochain à la barre du tribunal des référés, sur initiative du chanteur. Thione Seck a initié cette procédure après qu’un huissier a voulu l’expulser.

Laisser un commentaire