Terrorisme: la Section de recherches a mis la main sur Ibrahima Diallo à Dakar

    La Section de Recherches de la gendarmerie nationale a fait une grosse prise: longtemps dans la ligne de mire des gendarmes, Ibrahima Diallo est tombé le jour de la Tabaski.  Soupçonné d’appartenance à un réseau terroriste, le jeune homme a été interpellé, ce lundi, à Keur Massar en région dakaroise et se trouve actuellement à Colobane.

    Dans « le viseur des gendarmes » depuis un bon moment, Ibrahima Diallo avait réussi à fausser compagnie aux militaires qui le surveillaient pour se réfugier, d’abord, en Gambie avant de sortir de ce pays pour la Guinée; sans que les enquêteurs et autres agents de renseignement ne sachent trop comment.

    Après un séjour de quelques semaines en Guinée Konacry, Kewoulo a appris que l’homme  a rejoint le Sénégal, en cette période fête de Tabaski, croyant que la surveillance mise en place serait allégée. Mais, c’est au moment où il s’affairait avec sa famille autour du mouton que des éléments en civil de la Section des Recherches sont venus le cueillir.

    Gardé à vue à la section des Recherches de Colobane, Ibrahima Diallo pourrait faire l’objet d’une garde à vue qui pourrait durer jusqu’à 96 heures avant son déferrement -au parquet- et son inculpation et sa conduite devant devant le doyen des juges qui pourrait le mettre sous mandat de dépôt.

    A noter que ne disposant pas de juges anti terroriste au Sénégal, c’est un simple juge d’instruction qui hérite des dossiers terroristes.

    A en croire des sources proches du dossier, Ibrahima Diallo serait proche de l’imam Alioune Badara Ndao, ce prêcheur de Kaolack incarcéré depuis des mois et soupçonné d’être le maitre à penser de terroristes proches de Boko Haram, au Nigeria.

    Laisser un commentaire