Siège de l’Apr : Une polémique et une plainte contre Macky Sall

Le siège de l’Apr fait déjà polémique. Le cabinet Ingénierie, architecture et urbanisme (Iau) d’Ousseynou Faye, par ailleurs président du Syndicat des architectes du Sénégal, a décidé de porter plainte contre le chef de l’État, Macky Sall, et son parti.

Il leur reproche de lui avoir ôté un projet sur lequel il a passé six mois avec ses équipes pour produire une maquette déposée sur les bureaux du Président, de l’ancienne ministre de la Justice Aminata Touré, de l’administrateur de l’Apr, Mor Ngom, de Maël Thiam et de la Première dame.

Faye leur réclame 105 millions de francs Cfa représentant, selon L’Observateur, qui a donné l’information dans son édition de ce vendredi, le remboursement des frais que son cabinet a engagés pour ce projet confié désormais à son confrère Abou Émile Diouf.

L’Obs rapporte qu’Ousseynou Faye, qui dirige un mouvement de soutien à Macky Sall, se sent floué par le chef de l’État et son parti. Il assure avoir commencé à travailler sur le projet en 2012, année de la deuxième alternance. Et même produit un document traçant le schéma de financement du projet qui devait rapporter 5 milliards grâce aux contributions des militants et sympathisants de l’Apr.

Le président du Syndicat des architectes est persuadé que c’est son plan de financement qui a été retenu par l’Apr. «C’est du plagiat», tonne-t-il dans les colonnes de L’Obs.

Au-delà de sa plainte contre Macky Sall et l’Apr, Ousseynou Faye vise son confrère Abou Émile Diouf, qui a hérité du projet. Il annonce qu’il va saisir l’Ordre des architectes pour dénoncer une concurrence déloyale de Diouf et signaler un conflit d’intérêts dans cette affaire. Faye révèle qu’Abou Émile Diouf est l’époux de Djouga Sylla Diouf, patronne du Bureau d’architecture et de conservation des palais nationaux.

Laisser un commentaire