Sénégal : Plus de 6 600 abris provisoires recensés

Sénégal : Plus de 6 600 abris provisoires recensés

Le concept « Ubi Tay, Jàng Tay » (ouvrir et démarrer le même jour) tarde à se matérialiser. Il étale à chaque rentrée ses limites. Outre certains enseignants et élèves qui ont l’habitude de s’inscrire souvent aux abonnés absents en début d’année scolaire, il y a une pire métastase. Selon le journal Source A, ce sont les abris provisoires dont le nombre, en début octobre 2019, est de 6639.

Si « Ubi Tay, Jàng Tay » n’est qu’utopie dans les zones reculées du pays, c’est parce que la confection des abris provisoires est subordonnée à la fin des récoltes.

D’autant que, dans les villages, c’est avec les tiges de mil, communément appelées « gatax » en Wolof, que les parents d’élèves fabriquent les palissades ou les toits des abris provisoires.

LAISSER UN COMMENTAIRE