Sénégal: Entre irresponsabilité et indignité, des autorités au banc des accusés

Sénégal: Entre irresponsabilité et indignité, des autorités au banc des accusés

0

Le temps a fait son oeuvre. Mais, comme un écorché vif, le journaliste Babacar Touré a du mal à accepter que la relation entre la fédération sénégalaise de football et l’equipementier Romaï finisse comme ça. Par pure perte pour le Sénégal et une impunité totale pour les fédéraux. Face à la rédaction de Kewoulo.info, notre directeur de publications a déclaré que Augustin Senghor et consorts doivent répondre de leur trahison. 

Le partenariat signé, l’année dernière, entre la fédération sénégalaise de football (FSF) et l’équipementier Romaï est une grosse arnaque. « La preuve, selon Babacar Touré, que tout le comité exécutif de la FSF était au courant de l’impossibilité matérielle pour Romaï » d’équiper les lions du Sénegal.  » J’ai personnellement interpellé M. Mactar Ba, le ministre du sport et M.Augustin Senghor. Mais personne n’a voulu bouger le plus petit doigt. Apparemment ,il y’avait un deal entre la fédération sénégalaise de foot et Romaï, aux dépends du Sénégal. »

« En dehors de la Jamaïque qui n’est pas une référence sur le plan footballistique que l’équipementier a habillé, Romaï n’est pas connu. » A déclaré Babacar Touré. Pour rappel, l’équipementier Puma avait signé un contrat de partenariat avec l’équipe nationale du Sénégal, sur la base de ses performances. Et puisque l’on note que depuis 2002, le Sénégal a perdu ses talents et n’a jamais réussi à se qualifier à nouveau pour la Coupe du monde, PUMA n’a pas hésité à rompre ses contrats.

Ayant compris que la place était libre, des lobbyistes se sont approchés de la fédération au nom de Kappa, Adidas et Umbro ont demandé, à Augustin Senghor et au trio qui compose le comité exécutif, de leur remettre le cahier de charges. Mais, à plusieurs reprises, le trio a refusé de s’acquitter de ce devoir élémentaire de transparence.

Portant, KAPPA était prêt à donner des bus, créer des magasins de ventes de produits dérivés au Sénégal et des jeux de maillots à l’équipe nationale du Sénégal. Mais, Augustin Senghor avait refusé de coopérer. Et Babacar Touré de s’interroger « pourquoi avoir refusé de donner le cahier des charges à ces équipementiers qui étaient prêts à signer un partenariat avec le Sénégal, à investir? ».

Puisqu’il n’a jamais eu de réponse à cette question, l’invité de notre rédaction pense que « le procureur doit s’auto-saisir. Il est temps qu’on prenne le contrôle de ce pays pour l’émergence du Sénégal. C’est à dire, dissoudre, la fédération et aller à autre chose. »

Aussi, Babacar Touré qui a abordé la question des nombreux cas d’incendie signalés au Sénégal s’est dit ésemparé par l’attitude indigne des Sapeurs pompiers. Il a estimé que le chef d’état major des Sapeurs pompiers doit présenter sa démission aux Sénégalais. « Je trouve injuste que des gens reçoivent de l’argent du contribuable sans, pour autant, le mériter. Il est inadmissible que ces Sapeurs pompiers soient indisponibles quand la population a besoin d’eux ou même se désolent du manquement d’équipements. »

Face à notre rédaction, Babacar Touré a cité beaucoup de cas d’incendies dont le dénouement a choqué les Sénégalais. « Quand on parle de Sapeurs-pompiers, c’est par rapport à sa capacité de sauver des personnes en danger. L’État du Sénégal doit leur fournir des matériels au service de la population.Il est inconcevable que la Marine Française ait pris le dessus pour éteindre le feu au parc lambaye ce qui n’est pas normal. » A-t-il conclu.

Laisser un commentaire