Sectionnement des parties intimes de son oncle : Amadou Sow condamné à 20 ans de travaux forcés

Poursuivi pour le délit de castration, le berger Amadou Sow a été condamné, hier mardi, à 20 ans de travaux forcés. Selon Source A, il lui est reproché d’avoir sectionné les parties intimes de son oncle. Les faits se sont déroulés, dans le département de Linguère, en 2015.
Devant la barre, l’accusé a nié les faits qui lui sont reprochés. Il s’est défendu face au représentant du Ministère public.  « Je ne suis pas auteur des faits qui me sont reprochés. Mon oncle m’accuse à tort », nie-t-il.
Entendu à nouveau, son oncle est revenu à la charge. « la nuit des faits, alors que je dormais profondément, mon neveu, armé d’un couteau m’a surpris pour me sectionner les parties intimes. Je me suis relevé pour le retenir mais finalement, je l’ai laissé partir pour que mes enfants ne le tuent pas. Après, j’ai été conduit à l’hôpital Maguette Lo de Linguère, c’est par la suite qu’on m’a évacué à l’hôpital de Louga où j’ai été soigné », raconte-t-il.
Rendant son verdict, la chambre criminelle a condamné Amadou Sow à 20 ans de travaux forcés. Les faits se sont déroulés, le 03 juillet 2015 dans le ranch de Dolly dans le département de Linguère.

Laisser un commentaire