Saccage du journal les Echos: Les six suspects revendiquent leur acte et promettent de mourir pour Serigne Moustapha SY

Saccage du journal les Echos

Les suspects du saccage du siège des Echos ont été arrêtés par la section de Recherches de la gendarmerie nationale. Auditionnés pendant leur garde à vue, ils ont crânement revendiqué leur acte qu’ils considèrent comme «une sanction infligée au journal qui s’est lancé dans une campagne de dénigrement de leur guide.»

Aussi, les six personnes arrêtées dans le cadre de cette affaire ont fait entendre que «(leur) marabout Sérigne Moustapha SY compte plus que quiconque à (leurs) yeux. Si c’était à refaire, (ils) le referaient». Âgés de 20 à 31 ans, les mis en cause sont toujours en garde à vue dans les locaux de la Section de Recherches.

Ils pourraient être  déferrés ce mercredi devant le Procureur qui ne va certainement pas manquer de les placer en détention pour «association de malfaiteurs», «violation de domicile», «voie de fait» et «destruction de biens appartenant à autrui.» Pour rappel, ces personnes avaient décidé de saccager les locaux du journal Les Echos qui a déclaré que leur guide, Serigne Moustapha SY est interné actuellement à l’hôpital principal de Dakar où il suit un traitement de la Covid-19.

Laisser un commentaire