Sabodola: le chef de brigade forestier arrêté après avoir réclamé de l’argent aux orpailleurs burkinabé et brûlé leurs huttes

Sabodola: le chef de brigade forestier arrêté après avoir réclamé de l'argent aux orpailleurs burkinabé et brûlé leurs huttes

De graves accusations sont portées sur le dos du chef de brigade forestier de Sabadola, dans la région de Kédougou (sud-est) du Sénégal. Accusé d’extorsion de fonds et d’incendie volontaire, il a été arrêté en même temps que son guide, un ressortissant malien.

Les faits remontent à vendredi dernier lors d’une visite de secteur au village aurifère de Tenkoto, dans le département de Saraya. En effet, le chef de brigade forestier de Sabadola, Mouhamed Sène, accompagné de son guide, un Malien du nom de Mamadou Diakité, a débarqué sur les sites d’orpaillage des Burkinabé à Tenkoto.

Un orpailleur burkinabé, Sékou Kaboré, a été aussitôt interpellé. Les deux hommes lui réclament la somme de 500 000 F Cfa avant de convoquer 4 autres chefs de chantiers pour leur réclamer chacun, 100.000 F Cfa.

Après marchandage, les Burkinabé lui ont remis, en tout, la somme de 100.000 F Cfa qu’il a accepté. Le lendemain, Mouhamed Sène revient sur ses pas mais frappe plus fort. Il met le feu sur les 9 huttes habitées par les cinq (5) Burkinabé, occasionnant d’importants dégâts matériels. Sur le chemin de son retour, il inflige le même sort à un autre orpailleur, du nom de Souleymane Diallo. Son guide lui, vole les 50.000 F Cfa et la radio de leur victime.

Arrêtés suite à une plainte, les deux mis en cause ont été déférés mercredi au parquet de Kédougou.

PressAfrik

Laisser un commentaire