Réserve de fer : Kédougou dispose de plus de 800 millions de tonnes (géologue)

Réserve de fer : Kédougou dispose de plus de 800 millions de tonnes (géologue)

Le professeur de géologie et de télédétection de l’Institut des sciences de la terre de Dakar Soulèye Wade a évoqué lors d’un atelier à Thiès (Est), le potentiel minier de la région du Sénégal oriental, notamment de la région de Kédougou, avec des réserves connues de 700 à 800 millions de tonnes de fer, rapporte l’Aps.

Avec des découvertes supplémentaires, le Sénégal peut aller jusqu’à un milliard de tonnes, a dit M. Wade, relevant qu’avec ces réserves, « nous pensons qu’un jour on peut gagner plus qu’avec les phosphates ». Avec un tel potentiel, le Sénégal peut atteindre une production de « 20 millions de tonnes par an » et créer une industrie de métallurgie au Sénégal oriental, a-t-il ajouté. 

Selon lui, toutes les 11 collines répertoriées à Kédougou (Sud-est) sont des collines de fer, qui ont pu résister à l’érosion du fait de la dureté de ce métal. La 12-ème colline se trouve en territoire malien. Plus connue pour être une zone aurifère, Kédougou renferme aussi des réserves d’uranium découvertes à Saraya, a-t-il signalé.  

Le géologue, président de l’Association sénégalaise des professionnels de la géomatique, a plaidé pour la création d’un service national de géologie pour booster la formation de géologues et redonner au Sénégal, ancien « quartier général » des géologues en Afrique de l’Ouest, du temps de la colonisation son « rôle leader » dans ce domaine. 

LAISSER UN COMMENTAIRE