Religion: « doomou ndiaalo dey doonou » Oustaz Hassane Seck

Religion: « doomou ndiaalo dey doonou »

C’est un débat qui dure depuis la nuit des temps au Sénégal et même en dehors de nos frontières. Si beaucoup soutiennent qu’un enfant né hors mariage ne peut pas faire partie de ceux qui bénéficient de l’héritage du père, Oustaz Hassane Seck n’est pas de cet avis. Bien au contraire. A l’en croire, l’enfant en question est un bénéficiaire légitime. Mieux, il a également la possibilité de diriger une prière, contrairement aux idées reçues.

Laisser un commentaire