Refus de répondre au comité de suivi : le Frapp et les FDS exigent la démission de Mansour Faye

Refus de répondre

Le mouvement citoyen Frapp et le parti d’opposition les Forces démocratiques sénégalaises (Fds) ont appelé à la démission du ministre du Développement communautaire et de l’Equité sociale, Mansour Faye, par ailleurs beau-frère du chef de l’État. Cela fait suite à la déclaration du ministre selon laquelle il ne va pas répondre au comité de suivi force covid19 sur la gestion de l’aide alimentaire d’urgence.

“Ce refus de rendre compte est un aveu de culpabilité. Il ne fait aucun doute que l’aide alimentaire qui devait soulager des populations durement éprouvées par la crise sanitaire, a plutôt servi à enrichir davantage une bande de rentiers parrainée par la famille présidentielle”, déplorent-ils dans un communiqué.

Guy Marius Sagna et Dr Babacar Diop, à la tête de ces deux formations, demandent comment un ministre peut octroyer illégalement un marché du convoyage des vivres à un député dont l’entreprise n’est pas en règle avec le fisc, et refuser de rendre compte de sa gestion. Pour eux, s’abriter derrière son manteau de beau-frère révèle de la “lâcheté”.

Le Frapp et le FDS mettent en garde le président de la République contre toute forme de pression sur l’Ofnac, en vue de torpiller l’enquête ouverte  sur la gestion de vivres destinés aux populations vulnérables.

Pressafrik 

Laisser un commentaire