Rapport IGE: Le SEN de l’Apr exprime son soutien total pour la mise en œuvre des recommandations

La remise des rapports de l’inspection Générale d’Etat (IGE) au Président de la République Macky Sall et portant sur l’état de la gouvernance et de la reddition des comptes couvrant la période 2016 à 2019, fait réagir ses proches et membres du Secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la République (Apr).

Le Sen de l’Apr “se félicite du travail remarquable accompli par ce corps d’élite de l’Administration publique sénégalaise, dont les recommandations visent le renforcement de la transparence dans la gestion des affaires de l’Etat, le renouveau du service public dont le mode de fonctionnement doit être en parfaite adéquation avec les exigences d’une gestion sobre et vertueuse”.

Dans un document reçu, les membres du parti présidentiel déclarent : ” Les constats faits par l’Inspection Générale d’Etat, consignés dans les rapports destinés exclusivement au Président de la République, appellent de la part des Administrations publiques et autres démembrements de l’Etat, une posture managériale qui renforce la reddition des comptes, épine dorsale de la gouvernance du Président Macky Sall fondée sur l’éthique le respect des procédures, la redevabilité et l’efficacité de la dépense publique. Toute autre interprétation n’est qu’une tentative désastreuse de détourner l’opinion publique de l’essentiel car l’une des vocations de l’Inspection Générale d’Etat est de vérifier la qualité du fonctionnement des Services publics de la République, la manière dont ils sont gérés et de faire des recommandations au Chef de l’Etat qui a toujours saisi les administrations concernées à travers des directives présidentielles”.

A cet effet, l’Apr tient à rappeler “la portée des initiatives prises par le Président Macky Sall pour consolider la transparence et la bonne gouvernance publique, à travers la signature et la mise en œuvre du Code de transparence et de la Charte de bonne gouvernance, la réforme de la Cour des Comptes, la mise en place de l’Ofnac et l’instauration de la déclaration de patrimoine pour les autorités assujetties ainsi que l’évaluation des politiques publiques par l’Assemblée nationale”.

Dès lors, elle “se réjouit de la décision prise par le Président Macky Sall, lors du dernier Conseil des ministres, demandant aux différents membres du Gouvernement, qui ne l’auraient pas encore fait, de procéder à leurs déclarations de patrimoine auprès de l’Ofnac, conformément aux exigences de notre démocratie depuis la survenue de la deuxième alternance en 2012.

Enfin, l’Alliance pour la République “s’honore de cet engagement du Chef de l’Etat pour la clarté et la rigueur dans le fonctionnement des mécanismes d’évaluation de nos politiques publiques, et lui exprime son soutien total pour la mise en œuvre des recommandations contenues dans les rapports de l’Inspection Générale d’Etat qui ont toutes été approuvées telles quelles par le président de la République”.

Laisser un commentaire