Quotidien: Assa Traoré dénonce les mauvaises pratiques policières à l’origine de la mort de son frère Adama Traoré

Les circonstances de la mort d’Adama Traoré, si elles s’éclaircissent petit à petit, restent encore très floues. Alors qu’il fêtait le 19 juillet dernier ses 24 ans, le jeune homme est décédé lors d’une interpellation à Beaumont-sur-Oise, dans le Val d’Oise. Très médiatisée, cette affaire a cela de particulier que de nombreuses anomalies ont été dévoilées au fur et à mesure de l’enquête.

Deux mois après la mort d’Adama Traoré, la cause officielle de sa mort n’est toujours pas connue. Pire, le procureur en charge de l’affaire n’a jamais évoqué le syndrome d’asphyxie détecté dans deux rapports d’autopsie. Autant d’éléments qui poussent depuis plusieurs semaines la famille Traoré à se battre pour que la vérité éclate et que la justice soit faite.

« Que s’est-il passé ? Que veulent-ils nous cacher ? »

C’est avec cet objectif en tête qu’Assa Traoré, la soeur d’Adama Traoré, a accepté l’invitation du Quotidien, la nouvelle émission de Yann Barthès sur TMC et qu’elle a lu un texte qu’elle avait préparé pour l’occasion :

« Je m’appelle Assa Traoré, j’ai 31 ans et un frère en moins depuis le 19 juillet 2016 » a-t-elle commencé

« Oui ce soir là notre vie a basculé dans l’horreur et le drame. Adama Traoré est mort. Le petit frère et le grand frère d’une fratrie de 16 enfants. Le fils de ma mère. Adama mort dans ds conditions atroces dans les locaux de la gendarmerie. Une mort qui est une histoire dure à raconter mais qui est réelle. Elle commence plus de 5h avant que nous apprenions sa mort. 5h pendant lesquelles personne ne nous a informé de ce qu’il se passait dans la gendarmerie. Pendant tout ce temps que s’est-il passé? Que veulent-ils nous cacher ? (…) Nous allons nous battre pour une justice juste pour toi Adama. Ton nom est rentré dans l’histoire. Aujourd’hui nous voulons que justice soit faite ».

Djiby Magassa

Laisser un commentaire