Procès Khalifa Sall : L’ancien procureur de la Crei Alioune Ndao donne son avis

Contrairement aux avocats du maire de Dakar, qui estiment que le dossier de leur client est mené avec beaucoup d’empressement, l’ancien procureur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) Alioune Ndao pense « qu’il n’y a aucune célérité excessive dans le traitement de cette affaire ».

Il rappelle qu’un dossier de justice suit son temps, qu’il soit traité rapidement ou non. À son avis, l’affaire Khalifa Sall constitue un dossier d’ordinaire, comme tous les autres.

Cependant, s’empresse-t-il de préciser, il n’a pas consulté le dossier. « Je ne connais pas ce qu’il y a dedans », a-t-il juré. Alioune Ndao s’exprimait ainsi au cours de la cérémonie de prestation de serment des conseillers consulaires de la Chambre commerciale d’Aapel de la Cour d’appel de Dakar.

Laisser un commentaire