Prison du Cap : Les journalistes chassés, le point de presse délocalisé

« Quittez les lieux !. Les journalistes ne sont pas autorisés à rester ici. Il n’y a pas de point de presse », somme un des éléments des forces l’ordre aux reporters venus couvrir le point de presse des avocats de Hissein Habré. Ceci, après que l’accès a été interdit à la défense.

En l’absence des robes noires, l’épouse de l’ancien Président tchadien, Fatimé Raymonde Habré a ainsi décidé de changer de lieu de rencontre. Finalement, le face-à-face avec les journalistes va se tenir à son domicile sis aux Almadies.

PARTAGER
Article précédentAffaire Bougazelli: Cette «erreur» de la Sr qui rappelle la jurisprudence Thione Seck
Article suivantNécrologie: « Tata Collette », la belle normande de Léopold Senghor n’est plus
Babacar Touré
Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

LAISSER UN COMMENTAIRE