Présidentielles 2019: Mame Adama Guèye renonce à sa candidature

Présidentielles 2019

Me Mame Adama Guèye se dit prêt à « faire le sacrifice » de sa candidature à la prochaine présidentielle pour « sécuriser » le processus électoral et permettre aux citoyens d’élire un président de la République « dans le cadre d’un scrutin transparent« .

« Je me fais un devoir d’aller rencontrer (les candidats de l’opposition) pour discuter des voies et moyens de sécuriser le processus électoral et permettre à nos concitoyens de se choisir leur président de la République dans le cadre d’un scrutin transparent qui garantit l’exercice libre du droit citoyen fondamental qu’est le vote« , a déclaré le candidat de « Sénégal bou bess ».
Lors d’une conférence de presse, mercredi, Me Mame Adama Guèye a estimé que « pour donner une chance, dans les cinq prochaines années, de voir la vie de nos concitoyens prendre une trajectoire vertueuse sortant du Cercle Vicieux du +Parti avant la Patrie+ il nous faudra, tous, sortir de notre silence tétanisé« .
Cela commence, selon lui, « par les candidats à la prochaine présidentielle… », car « c’est un devoir pour nous qui ne nous présentons que parce que la démocratie politique est un exercice valorisant la citoyenneté de chacun de nos compatriotes« .
« Les vingt-cinq ans que j’ai consacrés à la défense de la démocratie, de l’Etat de droit et des droits civiques me confèrent, je crois, la légitimité pour m’inscrire dans la recherche du Consensus indispensable à rendre opérationnel cette exigence politique vitale en ces Temps d’Incertitudes que vit le Sénégal ! », déclare-t-il.
Me Guèye ajoute que « pour prospérer » son initiative « devra impliquer la société civile, organisations professionnelles, patronales, syndicales et religieuses qui ont part entière dans la construction de la République de nos ambitions« .
Il appelle aussi à « prendre à témoin les ambassades et représentations diplomatiques accréditées dans notre beau pays » car « dans le Monde global d’aujourd’hui, rien de viable ne pourra se faire sans la prise à témoin de la +Communauté Internationale+« .
« J’ai décidé de me dévouer totalement à la réussite de cette initiative vitale pour notre démocratie et pour la sauvegarde de la paix sociale ; Je suis prêt, pour cela, à faire le sacrifice de ma candidature à la prochaine présidentielle !« , a-t-il lancé.
Selon lui, « c’est le moyen de bénéficier de la confiance et de l’appui de toutes les parties prenantes dans cette démarche qui me paraît indispensable pour sauver le processus électoral exposé à un attentat rampant savamment planifié par le candidat Macky Sall« .
Mame Adama Guèye estime que c’est une « responsabilité collective de mettre fin aux souffrances du peuple sénégalais », un « long combat commence pour chaque sénégalais« . Mais, c’est d’abord « pour chacun d’entre ceux qui pensent mériter d’occuper la Magistrature Suprême du Sénégal« .
C’est un combat « dont les enjeux couvrent la préservation des ressources naturelles notamment le pétrole et le gaz exposés au risque de la prévarication« , selon l’avocat qui dénonce « l’omnipotence de la présidence de la République sur les autres pouvoirs et sur les Corps de contrôle sensés garantir l’orthodoxie de la gestion des ressources publiques du Sénégal« .
Il a promis de prendre « dès demain (jeudi)« , son bâton de pèlerin pour « visiter (ses) frères et sœurs candidats » à l’élection présidentielle.

Laisser un commentaire