Pillage de la banque centre gambienne: le casse du siécle sous Jammeh

Pillage

Des proches de Yaya Jammeh ont pillé la Gambie et l’économie du pays risque de mettre du temps pour s’en remettre.

Le ministre des finances Amadou Sanneh, a déclaré que pas moins de 48 milliards de dalasis (657 milliards de francs CFA) ont été soustraits de la banque centrale par des membres du premier cercle de l’ex-chef de l’Etat gambien.

Face à la presse, lundi dernier, le nouveau argentier de la Gambie a exhibé une pile de documents censés détailler le mode opératoire et montrer l’étendue du préjudice. Sanneh a rapporté que « Sana Jarjue, un membre du cabinet de Jammeh, a retiré 2,6 millions dollars, entre le 15juillet et le 11 aout 2014. »

L’année suivante, ajoute le ministre des finances, deux autres proches de Jammeh, Suleyman Badgie et Nuha Williams ont effectué trois retraits, toujours à la banque centrale, pour un montant global de 2 millions 504 mille 721de dollar.

D’après les premiers éléments de l’enquête, certains retraits ont été effectués en dalasi avant d’être convertis en dollars. Les détournements de deniers publics sous Jammeh ne se sont pas limités à la banque centrale. La caisse de sécurité sociale du pays, l’opérateur de téléphonie Gamtel ainsi que le Carnegie mining project ont été parmi les cibles des proches de l’ex-chef de l’Etat gambien.

Laisser un commentaire