Ouest-Foire/ Arrestation de « trafiquants » de drogue: Policiers et gendarmes se crêpent le chignon

La mutualisation des forces de sécurités du pays, tant projetée, ne semble pas être un projet facile à matérialiser. Hier, le quartier d’Ouest-Foire a connu un spectacle inhabituel, pas du tout ordinaire. Des agents de la police en civil, après un long moment d’infiltration de personnes, supposées être des trafiquants de drogue, nichées dans un appartement huppé à Ouest-Foire, ont décidé de passer à leur arrestation.

Ainsi, les policiers s’étaient présentés à l’immeuble pour l’arrestation de ces « trafiquants ». Mais, ils ont buté sur un refus d’obtempérer. Et, il s’ensuivit des empoignades entre les policiers et les présumés trafiquants. Le voisinage a été du coup, ameuté par les cris de détresse des présumés « trafiquants » de drogue. Faisant preuve de réticence et des refus manifeste, ils criaient à tue-tête et accusaient en revanche, lesdits agents dêtre des voleurs et des usurpateurs du statut de policiers.

L’une des femmes, parmi les interpellés, disait que ceux qui se réclament de la police sont entrés dans l’immeuble par infraction et aussitôt, ils ont commencé à « voler des téléphones » portables. C’est ainsi qu’ interpellés, ils ont soutenu être des policiers.

Quelques minutes après, des éléments de la gendarmerie de la Foire ont débarqué sur les lieux avec deux véhicules, remplis d’éléments. Qui les a alerté ? Personne ne sait. Une fois sur place, d’après ce qui est visible, les gendarmes ont tenté d’en savoir plus et voulaient même, embarquer les personnes, accusées d’être de faux policiers et des usurpateurs de fonction.

Retardant les tractations de manière intelligente, les agents de la police ont alerté leurs collègues de service. Ces derniers, n’ont pas perdu du temps pour se pointer. Très déterminés et refusant tout compromis, ils ont même bloqué la voie pour empêcher toute éventuelle fuite. Et, ne voulant rien entendre d’autre qu’il s’agit d’une opération, bien menée par leurs collègues. Donc, il n’y a pas lieu pour les gendarmes de s’impliquer dans cette affaire.

Face à cette réticence, les nerfs deviennent du coup tendus et s’ensuivent des empoignades, des échanges de propos aigre-doux. Un véritable spectacle digne d’un film s’offre aux curieux, réveillés en plein sommeil par le vacarme.

Mais, ce qui est regrettable, c’est que ces deux entités, devant assurer la sécurité, ont pris le soin de s’intimider mutuellement. Ils proféraient des menaces ou poursuites judiciaires les uns aux autres.

Transport insolite de « trafiquants » de drogue

Entre 2 heures à 3 heures du matin, le transport des personnes arrêtées butait toujours, sur le refus d’un des deux corps. D’après le constat fait, c’est les gendarmes qui refusaient aux policiers le droit de transporter les personnes, impliquées et arrêtées. A ce stade du conflit ouvert entre agents, de chaudes empoignades s’invitent encore. Les personnes, accusées de trafic de drogue sont finalement, transportées de manière insolite. Certaines d’entre elles, sont transportées par les gendarmes et, d’autres par la police.

Seulement, la motivation de ces deux corps de la sécurité publique, refusant de se faire de cadeaux, inquiète. Et, pour une affaire, devant normalement, être envoyée devant les juridictions, ne serait-il pas plus normal que l’un des corps, c’est-à-dire, le premier à être sur l’affaire, poursuive sans entrave sa mission. Et, le second à y être, devrait véritablement, servir d’appoint pour faciliter le déroulement de l’opération en toute tranquillité.

Mais, le spectacle d’hier, découvre-t-on, est loin d’être mené avec le professionnalisme, tant chanté, des forces de sécurité sénégalaise. Des états d’âme ou des « intérêts » inavoués ont pris le dessus sur l’efficacité de l’opération. Sinon… rien d’autre ne pourrait expliquer de tels comportements, « indignes » d’agents de sécurité publique. Qui a raison et qui a tort, Leral ne saurait y répondre. Mais l’opération menée hier, à Ouest-Foire, n’a pas suivi les règles de l’art. Elle est loin d’être accomplie avec élégance, selon une démarche méthodique, bien raffinée, tel qu’attendu dans l’accomplissement de toute mission de sécurisation.

Laisser un commentaire