Niger : La maison du correspondant de Rfi brûlée

Niger : La maison du correspondant de Rfi brûlée

Les manifestations se poursuivent au Niger après la proclamation de la victoire de Mouhamed Bazoum, candidat du pouvoir. Ce vendredi, les manifestants se attaqués à biens publics mais aussi privés.

C’est ainsi que la maison de Moussa Kaka, correspondant de Rfi à Niamey, a été incendiée. La radio française pense que Kaka a été ciblé en tant que journaliste. Ce qui est, selon elle, une atteinte à la liberté de la presse.
En 2007, Moussa Kaka a été envoyé en prison durant un an par l’ancien président Mamadou Tandja qui l’accusait d’être de connivence avec la rébellion touarègue.

Laisser un commentaire