Mission en Gambie : L’Armée fait d’une pierre deux coups

Mission

0
18

Dans le cadre de la mission des troupes militaires de la Cedeao dans ce pays, l’armée sénégalaise est présente en Gambie depuis plus d’un mois. En plus de sécuriser le territoire gambien, elle a pour mission d’éliminer les facteurs de déstabilisation de la Casamance situés le long de la frontière sénégalo-gambienne.

Drapés du manteau de réfugié, certains individus utilisent la Gambie comme base-arrière pour mener des actions armées dans la partie sud du Sénégal. Les nouvelles autorités gambiennes entendent mettre fin à ces manœuvres.

«Même si notre hospitalité fait que nous avons toujours bien accueilli ces réfugiés, nous savons aussi que certains d’entre eux se déplacent et organisent des rencontres qui n’ont rien à voir avec leur statut de réfugiés, a prévenu le ministre de l’Intérieur gambien, Mai Fatty. Mais désormais, nous ne tolérerons plus de tels groupes de personnes dans le pays.»

En vue du démantèlement de ces groupes, les troupes sénégalaises, en collaboration avec les Forces armées gambiennes, ont confisqué et détruit des armes et des munitions dissimulées au niveau de plusieurs endroits de la zone frontalière.

Les opérations ont eu lieu vendredi dernier à Pallody à une vingtaine de kilomètres du sud-est de Farafenni. L’arsenal détruit comportait des grenades, des obus de mortier de 60 mm, des obus de Rpg 7, des obus Gpl de 14 mm et des mines antipersonnel.

(Source : Enquête)

Laisser un commentaire